Hello. Have a look around, would you kindly?

Cover of Regina Spektor by Leftover Cuties
I love this

(Source : Spotify)

And I’ll never go home again

Place the call, feel it start

Favorite friend

And nothing’s wrong but nothing’s true

I live in a hologram with you

And all the things that we do for fun

And I’ll breathe, and it goes

Play along

Make believe it’s hyper real

But I live in a hologram with you

this share justified by this tag: #coven

(Source : Spotify)

What a jazzy frenchman. I can dig it.

(Source : Spotify)

(Source : Spotify)

Clever title and all

(Source : Spotify)

I forgot this soundtrack had this great mix of this song.

(Source : Spotify)

"A moment is lost at birth."

(Source : Spotify)

Les énigmes se bousculaient en moi. J’ai souri à la prof et j’ai croisé les bras sur ma table pour adopter la posture typique de la bonne élève. Ce n’était qu’un mime, car, au-dedans, la désorganisation la plus totale régnait. Lancés à pleine vitesse sur les autoroutes de mon cerveau, des mots se télescopaient, créant des collisions effrayantes. J’étais au bord de l’implosion. C’était comme si un trop grand nombre de questions et une trop grande absence de réponses avaient créé un déséquilibre risquant de détruire tout ce que mon éducation avait patiemment construit. Autrement dit: je ne comprenais pas rien à rien. La beauté n’était plus une réalité, mais un mot vide de sens. Les adultes n’existaient pas, et pourtant ils détestaient les enfants. J’étais débordée par une marée de paradoxes.

—Agnès Desarthe, La plus belle fille du monde

(Source : Spotify)